LA VÉGÉTATION LA PLUS PARTICULIÈRE DU MONDE

LA PLUS GRANDE PROPORTION DE PLANTES ENDÉMIQUES DE L'ÎLE

Isolé du reste du monde depuis des millions d'années, Le Sud-ouest malgache abrite une végétation unique. Plus de 90% des espèces ne poussent nulle part ailleurs dans le monde.

LE FOURRÉ DU SUD-OUEST

Il est caractérisé par un mélange complexe de plantes de différentes tailles. Les plantes au ras du sol sont rares. De nombreuses espèces sont épineuses. Au point de vue physionomique, les Didieraceae et les Euphorbiaceae sont caractéristiques et inféodées à ce type de végétation. La famille des Didieraceae est une petite famille endémique du Sud-Ouest malgache avec des formes arbustives ou arborescentes. Avec leurs faisceaux de petites feuilles disséminés le long des tiges principales, les arbres ont une forme caractéristique. Cette famille comprend quatre genres (dont Alaudia et Didiera) et 12 espèces.

LES PLANTES SE SONT ADAPTÉES À L'ARIDITÉ

Ces xérophytes (plantes poussant dans les régions très sèches) ont acquis de nombreuses particularités morphologiques et physiologiques. Ces caractéristiques leurs permettent de survivre dans cette région hostile en limitant l'évaporation ou en stockant l'eau.

COMMENT STOCKER L'EAU ?

DANS LE TRONC

Les tissus gorgés d'eau du tronc donnent parfois à la plante un aspect de bouteille. C'est le cas des Pachypodium (du grec pied épais) et des Adansonia (baobab).

DANS LES FEUILLES

Les espèces dites succulentes comme les Kalanchoe ou les Aloe ont trouvé plus commode de faire leurs réserves dans leurs tissus foliaires.

COMMENT LIMITER LES PERTES D'EAU ?

La perte d'eau par évaporation a lieu essentiellement à travers des pores appelés stomates, situés à la surface des feuilles.

PERTE DES FEUILLES AU PRINTEMPS

Une stratégie consiste à perdre les feuilles au début de la saison sèche. Cette adaptation permet à la plante ne pas perdre d'eau par évaporation durant les longues journées très chaudes.

RÉDUCTION, VOIRE DISPARITION DES FEUILLES

Certaines plantes ne développent plus de feuilles. C'est la tige chlorophyllienne (verte) qui est responsable de la photosynthèse.

TRANSFORMATION DES FEUILLES EN ÉPINES

Les feuilles de nombreux xérophytes sont transformées en épines, sur lesquelles l'humidité matinale se condense. Les gouttelettes ainsi formées tombent au pied de l'arbre. Les épines sont aussi un moyen de prévenir la pâture par les herbivores.
 

Prochains évènements

Couronne de l’Avent

Quand :
30/11/2017 18:00 - 30/11/2017 20:00

Atelier
Jardin botanique de Neuchâtel

Ballet nocturne - Visite guidée

Quand :
17/12/2017 14:00 - 17/12/2017 16:00

Visite
Jardin botanique de Neuchâtel

Les 20 ans du Jardin botanique

Quand :
07/01/2018 01:00 - 08/01/2018 01:00

20 Ans
Jardin botanique de Neuchâtel

Vernissage de l’exposition « Objets de cultures. Ces plantes qui nous habitent »

Quand :
13/01/2018 17:00 - 13/01/2018 20:00

20 Ans
Jardin botanique de Neuchâtel

Objets de cultures. Ces plantes qui nous habitent

Quand :
14/01/2018 00:00 - 02/12/2018 00:00

Expositions
Jardin botanique de Neuchâtel

Café blabla

Quand :
22/01/2018 14:00 - 22/01/2018 15:30

20 Ans
Jardin botanique de Neuchâtel

Tailler ? Si oui, comment?

Quand :
17/02/2018 08:30 - 17/02/2018 12:30

Atelier
Jardin botanique de Neuchâtel

Losar – Nouvel an tibétain

Quand :
24/02/2018 11:00 - 24/02/2018 18:00

20 Ans
Jardin botanique de Neuchâtel

A la découverte du bicabornate de soude et des ses vertus

Quand :
09/03/2018 08:30 - 09/03/2018 12:30

Cours
Jardin botanique de Neuchâtel

Tchahar shambe souri – la fête du feu

Quand :
13/03/2018 18:00 - 13/03/2018 21:00

20 Ans
Jardin botanique de Neuchâtel

Météo actuellement

 

Carte des dangers de MétéoSuisse. Cliquer ici pour plus de détailles

Aller au haut